City Guide Home New York City Travel

Downtown Manhattan : Financial District, SoHo, Little Italy, Greenwich Village et East Village

New York City - Manhattan - Financial District - Street Art

Ahhh New York…. On s’imagine faire une entrée fracassante ; déambuler sur la 5th avenue, un coffee à la main, les cheveux qui virevoltent au rythme effréné de la ville et de ses habitants, héler un taxi d’un simple geste de la main… C’était ça !… à quelque chose prêt… Un bout de salade entre les dents, le nez rouge et irrité après 8h de vol à lutter contre une fichue sinusite… et surtout une terrible envie de disparaître sous la couette d’un King Size moelleux à souhait. (Et comme si ça ne suffisait pas, v’là ma conscience qui en rajoutait un coup : « bah ouais ma vieille ! T’avais qu’à pas faire la nouba toute la nuit la veille avec les copains). On était bien loin de l’American Dream, je vous l’accorde. Heureusement, si mon entrée triomphale à New York n’était finalement pas bien glorieuse, on s’est bien rattrapés dès le lendemain.

Pour beaucoup, New York, c’est surtout Manhattan. « La City », comme ils l’appellent. Bien qu’il s’agisse du plus petit district, c’est ici que se trouve la majorité des centres d’intérêts touristiques et des lieux emblématiques. Et surtout, c’est ici qu’on se heurte à l’immensité et à la démesure qui font la réputation de New York. Manhattan pourrait être découpé en 3 : Upper Manhattan, Midtown Manhattan et Downtown Manhattan. Pour commencer, je vous emmène à Downtown !

Downtown Manhattan : à la découverte de Financial District, SoHo, Little Italy, Greenwich et East Village

Historiquement, Lower (ou Downtown) Manhattan est le berceau de New York. C’est ici que s’est construite la ville, avant de s’étendre. Il s’agit d’un curieux mélange entre le quartier d’affaires, les quartiers historiques et les quartiers culturels. Qui penserait qu’à seulement quelques pas d’un des plus grands repères de businessmen à cravates, se trouvent le quartier le plus rock de New York, ainsi que le quartier dont l’effervescence semble tout droit venue de Chine ?

Prenez le temps de consacrer une journée entière pour balayer Lower Manhattan. C’est le minimum pour avoir un aperçu global des différents quartiers et ambiances qu’on y trouve. Je vous conseille l’itinéraire suivant :

New York - Itinéraire dans Lower Manhattan : Financial District, Chinatown, Little Italy, Soho, Greenwich et East Village

Financial District, la démesure capitaliste

Votre séjour peut commencer par Financial District. Plongez aussitôt dans la démesure de Wall Street avec son capitalisme à outrance et sa mégalomanie. Ici, les buildings se défient les uns les autres et forment une crête de gratte-ciels. Mêlez-vous à tous ces petits loups en costume qui défilent, tandis que nous, curieux voyageurs, nous observons leur va et vient.

New York City - Manhattan - Financial District - Bourse de Wall Street

New York City - Manhattan - Financial District - Taureau de Wall Street

New York City - Manhattan - Financial District - Memorial World Trade Center

Découvrez les incontournables du Financial District tels que la New York Stock Exchange (la bourse de Wall Street) ou le Taureau de Wall Street (paraît-il que toucher ses boules porterait chance… à vous de nous le dire !). Bien sûr, n’oubliez pas de passer là où autrefois se dressaient les deux immenses tours du World Trade Center. Aujourd’hui, ce sont deux trous béants qui honorent leur mémoire. On a trouvé ce lieu chargé d’émotion. Vous y découvrirez aussi la One World Trade Center (en haut de laquelle vous pouvez monter pour avoir une vue imprenable sur Manhattan), le musée du Mémorial du 11 septembre et la World Trade Center station (PATH), qui renferme quelques boutiques en plus du métro, et dont l’architecture est bluffante.

New York City - Manhattan - Financial District - Wall Street

New York City - Manhattan - Financial District - One World Trade Center New York City - Manhattan - Financial District - World Trade Center

C’est aussi tout au sud du Financial District, à Battery Park, que vous pourrez observer la Statue de la Liberté ou emprunter un ferry pour rejoindre Ellis Island et Staten Island. Il s’agit d’un lieu chargé d’histoire, puisque l’histoire même de New York qui débute ici, en 1625 avec l’arrivée des Hollandais. Pour notre part, on a choisi de ne pas aller jusqu’à la Statue de la Liberté et de prioriser d’autres visites.

En remontant vers le nord, vous pourrez ensuite passer devant le célèbre Pont de Brooklyn, avant de rejoindre le quartier de Chinatown.

New York City - Brooklyn Bridge

Chinatown, une déferlante de saveurs et de couleurs

On ne se rend pas à Chinatown pour visiter, mais pour se balader et s’imprégner d’une ambiance. Oubliez deux secondes que vous êtes à New York, et laissez-vous guider jusqu’en Chine. A Chinatown, les enseignes commerciales sont écrites en chinois, les habitants parlent mandarin et vos narines s’enivrent de savoureuses odeurs d’épices et de fritures. Nombreux sont les petits vendeurs ambulants, les étals colorés et les petites adresses pour manger. Ce quartier est une véritable fourmilière vivante où il fait bon vadrouiller. Ne ratez surtout pas Canal Street. C’est sans doute la rue la plus marquée culturellement. Après Chinatown, remontez un peu plus à l’Ouest, jusqu’à SoHo.

SoHo, un quartier artistique et sur-branché

New York City - Manhattan - SoHo

Entre Financial District et Chinatown, les gratte-ciels s’estompent petit à petit. Arrivé à SoHo, on découvre les cast iron, ces petits immeubles industriels en fonte, zébrés d’échelles de secours, si caractéristiques de SoHo. Ce quartier a vite été marqué par une mouvance artistique. De nombreuses galeries voient le jour, mais très vite l’art prend l’allure d’un business et l’atmosphère créative s’embourgeoise. Aujourd’hui, c’est un mignon quartier pavé, où l’on se promène au milieu des lofts, des boutiques trendy et des magasins chics, qui font sa réputation.

Little Italy, le souvenir d’une petite Italie à New York

New York City - Manhattan - Little Italy

Historiquement, Little Italy est le plus vieux quartier ethnique de New York. Aujourd’hui, grignoté petit à petit par son voisin Chinatown, il a perdu de son charme d’antan. Moins marqué culturellement, il est difficile de retrouver l’ambiance italienne. Pourtant, NoLita, le nouveau quartier du nord de Little Italy, tente de conserver cette identité culturelle.

New York - Urban Backyard à Little Italy

Pour découvrir Little Italy, empruntez Grand Street, rejoignez Broome Street puis regagnez Mulberry Street. Arrêtez-vous pour boire un délicieux chaï latte chez Urban Backyard, ce petit coffeeshop gourmand et instragrammable à souhait. N’oubliez pas de passer devant la Old St. Patrick’s Cathedral et devant le Puck Building, deux incontournables de Little Italy. Vous pourrez également trouver de nombreux restaurants, à fortiori de trattorias, ainsi que des cafés et des petites boutiques.

Bien que diminué, Little Italy n’en reste donc pas moins un très joli quartier, où il est agréable de flâner. Certains diront que c’est un peu notre Montmartre à nous (la colline en moins !).

New York City - Manhattan - Little Italy

New York City - Manhattan - Little Italy

New York City - Manhattan - Little Italy - Puck Building

Où manger dans Little Italy ?

New York - Epistrophy à Little Italy

Epistrophy, un endroit chaleureux pour savourer une délicieuse cuisine sicilienne.
Urban Backyard, le coffeeshop instagrammable et gourmand par excellence.
Eileen’s Special Cheesecake, l’incontournable spot à cheesecakes.

East Village, le quartier rock’n’roll de New York

New York City - Manhattan - East Village

Intellectuel et artistique, sage et rebelle, bourgeois et bohème, East Village attire et réconcilie les contraires. Autrefois, il s’agissait d’un quartier très pauvre et mal famé. Cela s’expliquait par la grande concentration de marginaux, liée à de nombreuses vagues d’immigration. Dans les années 1950, l’arrivée du mouvement littéraire Beat Generation, marque un premier tournant. Souvent politisé et séduit par les idées anarchistes, East Village devient ensuite le berceau de la contre-culture dans les années 1980, après avoir logé des artistes comme Iggy Pop, Jimmy Hendrix ou Andy Warhol. Hippies, punks et artistes en font donc leur repère.  Le quartier était alors boudé par la bourgeoisie. Mais comme beaucoup de quartiers mal fréquentés, que l’art arrive à pénétrer et à investir, il devient petit à petit tendance et l’objet de toutes les convoitises pour la bourgeoisie.

Aujourd’hui, East Village reste un quartier à part, où la diversité de la population et des cultures est attachante. Prenez le temps de vous balader dans ses rues. Vous trouverez des fripes vintages, de nombreux salons de tatoueurs, des barbiers, des marchands de disques vinyles, beaucoup de bars et des petits cafés. Et comme beaucoup de quartiers à New York, le street-art déferle dans les rues, pour notre plus grand bonheur. Contrairement à SoHo, qui devient un centre commercial à ciel ouvert et Little Italy qui disparaît peu à peu, devenant un simple piège à touristes, East Village a conservé son âme et son authenticité.

A voir : le convivial parc Tompkins Square (autrefois plaque tournante de la drogue), Alphabet City (une zone d’East Village où le nom des avenues s’arrête à une lettre comme Avenue B ou Avenue C.), le street-art, les salons de tatoueurs, la diversité.

Où manger/boire un café dans East Village ?

Good Thanks, le coffeeshop healthy et gourmand comme on aime.

New York - Good Thanks Coffee à East Village

Greenwich Village, le quartier « bobo » par excellence

A Greenwich Village (ou The Village) plane une atmosphère plus légère qu’à East Village. Ce quartier tendance est très agréable, à la fois résidentiel et électrique, touristique et authentique. Quant à l’architecture, on observe un manque certain, mais plaisant, d’homogénéité entre les hauts immeubles, les bâtiments de briques, les petites ruelles, les petits jardins, les superbes maisons particulières et les anciens entrepôts de viande réhabilités. La vie de quartier est décontractée et intimiste, mais pourtant bien agitée, tant la semaine que le week-end. Les nombreux pubs, bars et clubs de jazz attirent les foules, particulièrement celles d’étudiants et de touristes.

New York City - Manhattan - Greenwich Village

Comme East Village, The Village est marquée par une volonté anti-conformiste et une culture alternative. Pendant les années 1950, la Beat Generation y focalise son énergie et le quartier devient important pour la scène bohème. Nombreux ont été les poètes, les écrivains et les artistes à arpenter ses rues. Greenwich Village est aussi le berceau de la communauté gay.

Où manger/boire un café dans Greenwich Village ?

The Butcher’s Daughters, un café-resto tendance et gourmand, on valide !
Rosemary’s Pizza, pour une bonne pizza dans une ambiance chaleureuse et cosy

New York - The Butcher's Daughters à Greenwich Village

Après avoir arpenté les rues du Financial District, de Chinatown, de SoHo, de Little Italy et enfin de East Village et Greenwich, vous devriez en avoir plein les pattes et ne rêver que d’une chose ; une bonne nuit de sommeil avant vos prochaines aventures dans la grande pomme ! Dormez bien, cette ville vous réserve encore plein de surprises…

De mon côté, je continue de vous préparer les prochains articles sur Midtown et Upper Manhattan, sur Brooklyn et sur les meilleures adresses de New York. <3

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Une semaine à New York City : que faire, que voir et où manger
    25 décembre 2018 at 19 h 59 min

    […] apprenez à découvrir cette ville au-delà de ses emblèmes. Empruntez les petites rues de Greenwich Village, mangez à Chelsea Market, découvrez le street art de Brooklyn, profitez des cafés de […]

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.