City Guide Home New York City

Une semaine à New York : que faire, que voir, où manger et que savoir

New York City - Vue sur la skyline de Manhattan depuis Brooklyn

Hello New York City !

Les taxis jaunes, Central Park, la statue de la liberté, Manhattan et sa skyline, tant d’images emblématiques de New York qu’on a déjà vues au cinéma. On croirait connaître cette ville. Pourtant, New York est surprenante.
Croquez la (grosse) pomme à pleines dents : apprenez à découvrir cette ville au-delà de ses emblèmes. Empruntez les petites rues de Greenwich, mangez à Chelsea Market, découvrez le street art de Brooklyn, profitez des cafés de Williamsburg, grimpez sur la High Line, savourez le surprenant calme de Vinegar Hill, imprégnez-vous de cette ville cosmopolite et hypnotique : il n’existe pas qu’une seule façon de la visiter. Prenez le temps de vous y perdre. Elle fait partie de ces villes où, plus que pour visiter, on vient s’imprégner d’une multitude d’atmosphères.

New York City - Manhattan - Vue depuis la High Line

7 jours, 126 km parcourus à pieds, 177 378 pas. Oui, New York est démesurée. Chaussez de bonnes baskets, car vous allez en faire des kilomètres à pattes ! Mais rien de tel pour vous en imprégner (et évacuer les burgers et donuts engloutis durant le séjour).

Une ville fascinante

New York fait rêver, New York fait vibrer. C’est une ville paradoxale, euphorique, épatante. Elle est démesurément grande, mais on s’y sent à l’étroit. On imagine des buildings à perte de vues, mais que fait-on de ces nombreuses petites maisons à porche ? On pense mal bouffe et explosion de gras, mais l’immense variété de cuisines et de produits viennent nous contredire. Chaque quartier, chaque rue, chaque point de vue et chaque journée nous offrent une nouvelle façon de découvrir New York. Il y a tant de choses à voir, vous n’aurez pas assez d’une semaine pour tout. Mais pas de panique, vous rentrerez tout de même fascinés.

New York - Manhattan - Oculus, World trade center

Un rythme effréné dans la ville qui ne dort jamais

Si je trouve que Paris va trop vite, que dire de New York ? Dans ses longues avenues, les New-yorkais déambulent à vive allure, un café à la main. Pourtant, le matin, nombreux sont ceux qui se rejoignent dans des endroits cosy pour partager un petit déjeuner avant d’attaquer la journée.

New York City - Manhattan

D’ailleurs, ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle « la ville qui ne dort jamais », car ne croyez pas que ce capharnaüm s’arrête la nuit. Il ne fait que se déplacer. Petit à petit, le Financial District se vide et les nombreux bars se remplissent.

La définition du melting-pot

New York est une ville cosmopolite. Ses habitants viennent des 4 coins du monde. Toutes les cultures se côtoient, se mélangent et fusionnent jusqu’à former un tout harmonieux. Et si, c’est le cas pour sa population, ça l’est aussi pour son architecture.

New York City - Manhattan - High Line

Certains vous diront qu’il n’y a pas d’architecture à New York. Mais c’est justement parce qu’il y en a plein ! Les styles architecturaux cohabitent, se confrontent, se mélangent et se fondent les uns avec les autres. Des grattes-ciels communiquent avec le style néo-gothique d’une église, des jolies maisons de briques bordent quelques grandes avenues, les bâtiments sont parfois uniformes, parfois biscornus. Il suffit de se retourner ou de faire un pas, pour trouver une atmosphère totalement différente. C’est la magie new-yorkaise !

Ne cherchez pas, chacun a son propre esthétisme, sa propre identité… Oubliez le conformisme français. La ville n’est pas uniforme, au contraire. Elle est irrégulière. C’est aussi pour cette hétérogénéité que l’on aime New York.

Une ville de culture 

Qui ne se vanterait pas d’avoir vu le véritable Van Gogh, « La Nuit étoilée » ? Amateurs d’art, vous allez vous régaler, car ici, ce n’est pas ce qui manque ! Il y a l’art que l’on trouve dans les musées et celui que nous offre la rue, tous les jours. Il y a également les nombreuses galeries et expositions qui fleurissent les uns après les autres, et plus seulement à Manhattan. Pour les musées incontournables, ne ratez pas le MoMa (Museum of Modern Art) ainsi que le MET (Metropolitan Museum of Art), l’un des plus grand musée d’art au monde situé à l’est de Central Park. Si vous avez le temps, faites un saut au musée du design Cooper Hewitt ou à The Color Factory.

New York City - Brooklyn - Williamsburg - Street Art

Se repérer

Map Boroughs New York

  • New York City est découpée en 5 arrondissements qu’on appelle des « boroughs » : Manhattan, Brooklyn, Staten Island, Bronx et Queens. Si vous n’avez qu’une semaine, je vous conseille, comme nous, de vous concentrer sur Manhattan et Brooklyn. Il y a déjà bien à faire !
  • A Manhattan, les noms de rue c’est peu commun ! On fonctionne surtout avec des nº de rues et d’avenues : 3 av., 4av., 5av. ou W 54th, E 21th.

Map New York Manhattan

Se déplacer

  • Le métro ne blague pas : il va partout et ne dort jamais (il fonctionne 24h/24). On compte 27 lignes, qui desservent l’ensemble des boroughs. Si vous voulez vous déplacer à New York, c’est vraiment ce qu’on vous conseille ! Notez que sur un même quai, plusieurs lignes peuvent passer alors attention à ne pas se tromper ! Si vous êtes sur place pour une semaine, prenez la carte illimitée 7 jours à un peu plus de 30$, elle sera vite rentabilisée !
  • Concernant l’aéroport JFK, vous pouvez facilement rejoindre le centre-ville en train. Il faut prendre le AirTrain depuis l’aéroport (5$ le trajet) jusqu’à la première station de métro et ensuite, tout peut se faire en métro ! Comptez en revanche 1h minimum de trajet pour rejoindre les zones « centrales ».

Où manger et que manger

NYC est la ville qui ravira petits mangeurs et gros mangeurs. Que vous ayez envie de manger un bon gros burger, un plat de nouilles, des huîtres iodées, une pizza aux saveurs méditerranéennes ou encore un bowl healthy et veggie, vous trouverez votre bonheur.

Il n’y a donc pas de plats à manger en particulier, mais bien sûr il reste des incontournables, sans lesquels il serait dommage de rentrer : donuts, cookies, cheesecakes, burgers, hot-dog, etc.

Un banana bread à New York

Où loger ?

Si vous avez au moins 4 jours sur place, je vous conseille de décomposer votre séjour en deux. Dormez la moitié du temps à Manhattan, près de Central Park et l’autre à Brooklyn, soit dans le quartier de Dumbo, soit dans celui de Williamsburg. A noter qu’en logeant à Brooklyn, vous vous rapprochez de l’aéroport. Pour une arrivée tardive ou un départ matinal, c’est un bon calcul !

New York City - Le street art à Williamsburg

Autres choses à savoir :

  • Au resto, le service n’est pas inclus. Il est de coutume de laisser au minimum 15% quel que soit le service. Souvent, on monte jusqu’à 20% si le service est agréable.
  • On ne se fait pas la bise.
  • Il y a des drapeaux partout ! Ville chauvine ?

New York City et ses 8 millions d’habitants n’attend plus que vous ! Et comme dirait quelqu’un : XOXO ! 😉

Et pour un aperçu en images de New York, il y a toute une story à voir ici : mon compte Insta (en attendant les autres articles que je prépare sur les choses à voir et les bonnes adresses à Manhattan et Brooklyn)

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Léa Wdr
    1 décembre 2018 at 9 h 12 min

    Merci pour ce bel article et tes magnifiques photos !
    Hâte d’en voir encore et encore !

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.